Le massage un art accessible à tous

Les principes de base qui sous tendent nos méthodes

Les techniques manuelles que nous proposons sont une méthode non violente pour se libérer de la douleur, lever les blocages articulaires et revitaliser les articulations.

Ces techniques sont faciles à apprendre et donnent une large part aux auto-traitements.
La méthode ne se place pas en compétition vis-.-vis des traitements modernes mais vient en complément et en potentialise les effets.

Les indications
Ses effets s’étendent à l’ensemble du corps et au psychisme. Les techniques améliorent la détente et la mobilité, favorisent le fonctionnement des organes et ont une action favorable sur le psychisme. On les utilise pour de nombreux troubles comme les lombalgies, les torticolis, les sciatiques, mais aussi pour l’anxiété, les migraines, les insomnies, les acouphènes, et de nombreux troubles psychosomatiques et maladies liées au stress. Elles sont particulièrement efficaces pour les maux de dos.

Les principes de base

Le 1er principe 
      Il est basé sur l’existence d’une circulation informatique ou énergétique à travers les lignes énergétiques, appelées Silsilla (ou méridiens d'acupuncture).
      Tous nos problèmes physiques et psychologiques sont liés à la perturbation de la circulation énergétique dans le corps.


      Le 2ème principe nous parle de l'importance de l'état de la colonne vertébrale et circulation informatique dans la moelle épinière. La relation entre la colonne vertébrale et le reste du corps. La colonne vertébrale est en relation avec les différentes lignes énergétiques, et avec tous les organes et les facettes du psychisme. 
        Nous relions l’état de santé physique ou psychologique à l’état des articulations des membres et surtout de la colonne vertébrale. 

        En effet, la colonne vertébrale est le relais entre le cerveau et toutes les parties du corps. La moelle épinière est comme une autoroute à double sens où circulent en permanence les informations nécessaires au maintien de l’équilibre et de la santé. Aussi, nous comprendrons aisément que l’état de la colonne vertébrale, et en particulier le positionnement de chaque vertèbre, conditionne la bonne transmission des informations, c’est-à-dire conditionne l’état de bonne santé. Lorsque la transmission des informations est perturbée par des blocages dans la colonne vertébrale, alors les maladies se développent. Ce sont des lombalgies, des sciatiques, des torticolis mais également des migraines, des troubles digestifs ou hormonaux, de l’asthme ou bien encore de la nervosité, des angoisses, des insomnies… la liste serait longue.

        Le 3ème principe est celui de l'interrelation. Il existe une interrelation entre les vertèbres, les articulations et les lignes énergétiques. Chaque vertèbre est en relation avec une ligne énergétique. De plus, les douze Silsilla passent sur l’ensemble des articulations. Ainsi, tous les troubles articulaires peuvent entraîner une perturbation de la circulation énergétique dans la ou les Silsilla qui parcourent les articulations. Ce principe aborde la notion de Makam ou d'unité fonctionnelle. Il s’agit d’un ensemble cohérent : nerfs, vertèbre, segment osseux, musculaire, cutané et organe interne auquel est liée la Silsilla spécifique. On appelle cet ensemble cohérent Makam ou unité fonctionnelle ou encore champs morphique. Tous ces éléments sont en interrelation permanente, ce qui signifie qu’ils s’influencent réciproquement. Agir sur l’un de ces éléments influe sur les autres. Agir sur la vertèbre a un effet sur l’organe correspondant et sur la Silsilla liée au système neurovégétatif correspondant, le tout étant directement relié au cerveau par la moelle épinière et par le système nerveux autonome. 

        Par exemple : la ligne énergétique Rate/pancréas est reliée :
        - aux vertèbres C4-D7-D8, 
        - aux muscles : Grand Dorsal, trapèze Moyen et Inférieur, à l’Opposant du pouce et au Triceps - à l'organe des sens : la bouche; 
        - ainsi qu'aux émotions : Peurs quand à l’avenir, phobies, timidité 
        - et à certains schémas de pensées : Manque d’estime de soi, dépendance, soucis. 
        - la vertu : la confiance. 
        Certains exercices agissent spécifiquement sur ce makam.

        Le flux de l’énergie vitale peut être ralenti, bloqué, dévié, quand il rencontre une malposition au niveau d’une ou plusieurs articulations. Les malpositions des articulations sont appelées des micro luxations, nous en avons tous, temporaires ou permanentes.

        Quelques définitions :

        Luxation : lors d’une luxation, les surfaces articulaires ne sont plus en contact.
        Subluxation : une subluxation est comme une luxation incomplète, les surfaces articulaires sont encore partiellement en contact. Elles peuvent se développer insidieusement, les ligaments se relâchant de plus en plus avec le temps.
        Microluxation : une microluxation est un déplacement encore plus petit engendrant néanmoins les conséquences perturbatrices notoires.

        Le 4ème principe nous parle de force autorégulatrice.
        Il existe une force autorégulatrice que certains appellent " la sagesse intérieure du corps ", une force autorégulatrice qui est capable de lui faire retrouver la santé quand celle-ci n’est pas trop ébranlée. C’est la stimulation de cette force qui met en route tous les processus de guérison. Les anciens sages connaissaient l’existence de lignes énergétiques, appelées Silsilla, que nous connaissons sous le terme de méridiens d’acupuncture. Quand la libre circulation de l’énergie vitale est entravée par de blocages, notamment au niveau articulaire, peut-être suffit-il de donner une minime impulsion pour lui permettre de recirculer librement à nouveau. 

        C’est sur ces 4 principes que reposent les traitements et auto traitements proposés au sein de l'école de massage AME.